Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/madabota/www/config/ecran_securite.php on line 259
Madabotanik tour opérateur spécialiste botanique à Madagascar - Botanical tour operator in Madagascar : 5e branche : le grand Sud (4 jours supplémentaires)

Recherche

Accueil - Madabotanik - Récapitulatif des circuits - 5e branche : le grand Sud (4 jours supplémentaires)

 

Entre bush et mer, des cordons de dunes à l’infini et des plages de sable infiniment désertes…. Au pays des pirogues à balancier, des tombeaux ornés de bucranes de zébus et d’aloalos (totems), existe une flore unique au monde, adaptée à ce pays de la soif, bardée d’épines et de troncs boursouflés, qui se décline en euphorbes coralliformes, baobabs, aloès arborescents et arbres pieuvres…

 

Jour 11 : Antsokay ? Efoetse/Ambola (270 km, env.7h de route et surtout de piste)

 

Une très longue journée de mauvaise piste, surtout sur le tronçon RN10 (qui relie Tuléar à Fort-Dauphin et qui, paradoxalement, est en plus mauvais états que les pistes secondaires !) et que nous quitterons peu après Betioky (où nous ferons une pause déjeuner).

Un bref arrêt en passant le fleuve de l’Onilahy, où sur les collines calcaires, nous pourrons observer le plus grand pachypodium de Madagascar ( Pachypodium meridionale ) ainsi qu’une euphorbe caudiciforme originale (Euphorbia denisii).

Après Betioky, bifurcation vers l’ouest, jusqu’à la mer, au village de Beheloka.

Cette piste, quasi rectiligne, traverse de beaux peuplements de baobabs (Adansonia za) , d’euphorbes (Euphorbia enterophora var.enterophora) qui évoquent, de part leur port, les pins parasols du pourtours méditerranéen, et le bush à Didiera madagascariensis dans lequel on trouve des cynanchums (Cynanchum floriferum et Cynanchum pachycladon), Uncarina stellulifera, Xerosicyos danguyi…

Dîner et nuit à l’hôtel Domaine d’Ambola, une oasis de confort au bord d’une magnifique plage. Après une telle journée, vous verrez, vous ne voudrez plus repartir….

 

 

Jour 12 : Visite du parc national de Tsimanampetsotsa et de son lac salé.
- 4 circuits sont possibles :

 

- Circuit Andaka (4,9km, 1h de marche aller-retour) : Tour du lac Tsimanampesotse dans sa partie occidentale, sur une étendue plate couverte de salicornes, plutôt pour les ornithologues ; observation de l’avifaune aquatique dont les flamants roses, « phoenicopterus ruber ».

 

- Circuit Tsiamaso (1,4 km, 1h30 de marche) Circuit court, en boucle, dans le fourré xérophile du plateau calcaire où l’on peut observer un merveilleux spécimen d’Adansonia rubrostipa, « le baobab grand-mère » ; aven dans lequel s’engouffrent les innombrables « racines-troncs » d’un gigantesque banian et qui sert aussi de dortoir pour toute une bande de lémuriens (Lemur catta), observable en fin d’après-midi ; grottes qui abritent des poisson cavernicoles aveugles (Typhleotris Madagascariensis).

 

- Circuit Andalamaike (7,2 km en aller-retour, entre 4 et 5h de marche) : Circuit botanique sur le plateau calcaire Mahafaly et au bord de la falaise avec de fortes concentrations de baobabs (Adansonia za et Adansonia rubrostipa), de pachypodiums (Pachypodium lamerei et Pachypodium geayi) et d’euphorbes coralliformes (Euphorbia kamponii, Euphorbia leucodendron var.oncoclada, Euphorbia plagiantha, Euphorbia fiherensis, Euphorbia tirucalli) ; grottes et aven ; banians ; très belles vues panoramiques sur le lac. et passage dans la plaine lacustre à l’extrémité Sud de l’itinéraire.

 

- Circuit Emande (4,3 km en aller-retour, 1h de marche) : Circuit traversant la plaine lacustre jusqu’à une source avec ascension à un point de vue sur le lac.
Le mieux étant de cumuler les deux circuits, Andalamaike et Emande, pour faire une boucle (5,7 km, 3h de marche), en commençant par le circuit Andalamaike. Pique-nique dans le parc .

Dîner et nuit à l’hôtel Domaine d’Ambola.

 

 

Jour 13 : Efoetse/Ambola ? Itampolo (85 km, env.2h)

 

Un petit coin de Paradis vous attends…. avec son village et un charmant petit hôtel composé de quelques bungalows les pieds dans l’eau !

Plage infinie et déserte bordée d’un cordon de dunes. Possibilité de louer une pirogue pour aller faire un peu de pêche, de masque et tuba, près de la barrière de corail ; mais déjà, à marée basse, en se promenant sur le platier, on peut observer un peu de vie marine (oursins, ophiures, limaces de mer, porcelaines et autres coquillages…)

Déjeuner, dîner et nuit à l’hôtel.

 

 

Jour 14 : Itampolo

 

Après une matinée de farniente et de baignades, pourquoi ne pas aller faire un petit tour au village ?

L’après-midi sera consacrée à une petite ballade botanique sur le plateau mahafaly, riche en plantes succulentes : Adansonia rubrostipa, Alluaudia montagnacii (endémique à cette zone), Didiera trollii (le fameux « arbre-pieuvre », dénommé ainsi du fait que ses rameaux inférieurs poussent horizontalement, rampant et traînant sur le sol), Uncarina stellulifera, Xerosicyos dangyi, Euphorbia itampolensis Operculicarya hyphaenoides, Aloe acutissima ssp.itampolensis…

Il n’est pas rare de croiser des tortues radiées et, en fin d’après-midi, des lémuriens (Lemur catta) qui rejoignent une grotte qui leur sert de refuge pour la nuit.

Et pourquoi pas un petit « bal poussière » dans le village d’Itampolo, après avoir dîné, pour aller à la rencontre de la population locale au rythme du tsapika….

 

 

Jour 15 : Itampolo ? Anakao (130 km, env.4h de route)

 

Encore une jolie plage mais un peu plus fréquentée (car plus proche de Tuléar, on y vient directement en bateau)…avec un village de pêcheurs Vezo.
Possibilité de faire de la plongée (il y a deux clubs de plongée sur la plage), de louer une pirogue pour rejoindre l’île de Nosy Ve qui est un des rares lieux de nidification du paille-en-queue à queue rouge.

Déjeuner, dîner et nuit à l’hôtel « Lalandaka » (ou équivalent), dans un bungalow au milieu des dunes…

 

Jour 16 : Anakao ? Toliary (3h30 de mer quand les vents sont favorables… )

 

Retour en pirogue vezo, si les conditions météo sont favorables (sinon en bateaux à moteur), jusqu’au port de Toliary (Tuléar) puis transfert en taxi dans un des hôtels de la ville. Départ en fin de matinée, au moment où les vents sont les plus favorables.

Après-midi libre : c’est l’occasion d’aller faire un petit tour au marché des coquillages…

Pendant ce temps, je me charge de revenir par la route avec la voiture… environ 8h de route ! On se retrouvera donc à l’hôtel de Tuléar en début de soirée.

Dîner et nuit à l’hôtel « Chez Alain » (ou équivalent).

Reprise du tronc principal au jour 12.



Afficher Boucle du Sud sur une carte plus grande